Citations de Marc-Aurèle


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Marc Aurele philosophe

Les citations de Marc-Aurèle, philosophe moral

Marc-Aurèle est un empereur romain apparenté à la philosophie stoïcienne (Sénèque, Epictète, Zénon). Célèbre pour sa rigueur morale, il a exercé une influence déterminante sur son temps et la philosophie morale en général (Montaigne notamment). Son seul ouvrage est intitulé : Pensées pour moi-même. Philosophie de la mort et de son acceptation, ses Pensées sont précieuses pour comprendre une condition humaine fragile, pathétique et contingente. La sagesse selon Marc-Aurèle consiste à accepter l’ordre du monde, à se faire le reflet de l’ordre du Cosmos. Une modestie qui renvoie quelque peu à la philosophie confucianiste.

Marc-Aurèle et la condition humaine :

  • “Tout faire, tout dire et tout penser en homme qui peut sortir à l’instant de la vie”
  • “La mort n’est pas uniquement une action naturelle, mais c’est encore une oeuvre utile à la Nature”
  • “Le Temps présent étant le même pour tous, on ne saurait perdre ni le passé, ni l’avenir, car comment ôter à quelqu’un ce qu’il n’a pas?”
  • “Le temps de la vie de l’homme, un instant ; son âme, un tourbillon; sa réputation, une vague opinion. Sa vie est une guerre. Qu’est-ce donc qui peut nous aider ? La philosophie. Et la philosophie consiste en ceci : à veiller à ce que le génie qui est en nous reste sans outrage et sans dommage, et soit au-dessus des plaisirs et des peines”
  • “Tu as subsisté comme partie du Tout. Tu disparaîtras dans ce qui t’as produit”

Marc-Aurèle et la sagesse :

  • “Tu peux, à l’heure que tu veux, te retirer en toi-même. Nulle part l’homme ne trouve de plus tranquille et de plus calme retraite que dans son âme”
  • “La sérénité est l’art de se passer de l’assistance d’autrui”
  • “Tout ce qui reste à l’homme de bien est d’aimer et d’accueillir avec satisfaction les accidents fortuits et les évènements filés en même temps que son destin”

Marc-Aurèle, la Nature et l’ordre du Monde :

  •  “Tout me convient de ce qui te convient, Ô Monde !”
  • “Souviens-toi que tout ce qui arrive, arrive justement”
  • “Réfléchis souvent à l’enchaînement de toutes choses dans le monde et à leurs rapports réciproques, elles sont pourrait-on dire entrelacées les unes aux autres et, partant, ont les unes pour les autres une mutuelle amitié, et cela en vertu de la connexion qui l’entraîne et de l’unité de la matière”
  • “Toutes choses sont liées entre elles et d’un nœud sacré, et il n’y a presque rien qui n’ait ses relations. Tous les êtres sont coordonnés ensemble, tous concourent à l’harmonie du même monde”

Leave a Reply