Citations de Baudelaire

charles baudelaire

Citations et vers célèbres de Charles Baudelaire

Il serait insultant de présenter le plus célèbre poète symboliste. La poésie de Baudelaire n’est pas seulement un sujet d’études littéraires, mais également philosophiques, comme l’a montré Sartre dans son ouvrage sur Baudelaire.

Rappelons néanmoins quelques œuvres du poète le plus philosophique de son temps :

- Les fleurs du Mal

- Les Paradis artificiels

- Petits poèmes en prose

Baudelaire et la sagesse :

- “La sagesse consiste à savoir peupler sa solitude et à s’isoler parmi la foule”

- “Jouir de la foule est un art”

- “Qu’importe ce que peut être la réalité placée hors de moi si elle m’a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que je suis”

- “On ne peut oublier le temps qu’en s’en servant”

- “Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d’un art

Baudelaire et la Mort :

- “C’est la mort qui console, hélas et qui fait vivre; – C’est le but de la vie, et c’est le seul espoir – Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre – Et nous donne le coeur de marcher jusqu’au soir”

Baudelaire, l’amour et les femmes :

- “Le femme est l’être qui projette la plus grande ombre ou la plus grande lumière dans nos rêves”

- “Ce qu’il y a d’ennuyeux dans l’amour, c’est que c’est un crime où l’on ne peut pas se passer d’un complice”

- “La femme est naturelle, c’est-à-dire abominable”

Baudelaire et Dieu :

- “Quand bien même Dieu n’existerait pas qu’il continuerait d’être sacré”

- “L’être le plus prostitué, c’est l’être par excellence, c’est Dieu, puisqu’il est l’ami suprême pour chaque individu, puisqu’il est le réservoir commun, inépuisable de l’amour”

- “Dieu est le seul être qui, pour régner, n’ait même pas besoin d’exister”

- “La plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas !”

- “Il y a dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l’une vers Dieu, l’autre vers Satan. L’invocation à Dieu, ou spiritualité, est un désir de monter en grade ; celle de Satan, ou animalité, est une joie de descendre”

- “Qu’est-ce que la chute ? Si c’est l’unité devenue dualité, c’est Dieu qui a chuté. En d’autres termes, la création ne serait-elle pas la chute de Dieu ?”

Baudelaire et les drogues :

- “S’il existait un gouvernement qui eût intérêt à corrompre ses gouvernés, il n’aurait qu’à encourager l’usage du hachisch”

- “Le vin rend l’oeil plus clair et l’oreille plus fine !”

- “Le vin est semblable à l’homme : on ne saura jamais jusqu’à quel point on peut l’estimer et le mépriser, l’aimer et le haïr, ni de combien d’action sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable. Ne soyons donc pas plus cruels envers lui qu’envers nous-mêmes, et traitons-le comme notre égal”

- “Hélas ! les vices de l’homme, si pleins d’horreur qu’on les suppose, contiennent la preuve (quand ce ne serait que leur infinie expansion !) de son goût de l’infini”

Baudelaire et la politique :

- “Toute révolution a pour corollaire le massacre des innocents”

- “Avis aux non-communistes : tout est commun, même Dieu”

- “Le noir est la couleur des démocraties”

- “Peu d’hommes ont le droit de régner, car peu d’hommes ont une grande passion”

Pour aller plus loin...

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>