Citations de Dostoievski


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Dostoievski

Citations de l’écrivain russe Fedor Dostoievski

Fedor Dostoievski est un écrivain russe du 19ème siècle. Sorte de Balzac russe, son oeuvre est une cathédrale dans laquelle il est aisé de se perdre.

La littérature de Dostoievski est hautement philosophique et psychologique.Sa pensée est métaphysique puisque la plupart de ses personnages sont aux prises avec leur destin, leur liberté, Dieu.  Dostoievski préfigure Sartre et l’existentialisme, puisque Raskolnikov, par exemple, dans Crime et Châtiment, est pris du vertige de la liberté, n’assumant pas ses actes. Dostoievski a également eu une influence majeure sur la philosophie de Nietzsche, notamment sur la thématique du Surhomme. Enfin, l’oeuvre de Dostoievski rayonne jusqu’à nous: Woody Allen, dans Match Point, met en scène un jeune ambitieux qui ira jusqu’à tuer pour s’élever socialement, en s’inspirant du crime de Raskolnikov.

Citons cependant quelques uns de ses plus célèbres romans:

– Crimes et Châtiment

– Les Frères Karamazov

– Le Joueur

– Les Nuits Blanches

– L’Idiot

– L’Eternel mari

– les Démons

Dostoïevski et la condition humaine :

– “Sans Dieu, tout est permis”

– “Vivre sans espoir, c’est cesser de vivre”

– “Un être qui s’habitue à tout. Voilà, je pense, la meilleure définition qu’on puisse donner de l’homme”

– “Je triompherai de toute ma douleur juste pour pouvoir dire « je suis »”

– “Les gens ne comptent que leur malheur ; leur bonheur, ils ne le comptent jamais. S’ils le comptaient comme il faut, ils comprendraient que chacun a sa part en réserve”

Dostoïevski et la politique:

– “Les idéaux se succèdent, on les dépasse, ils tombent en ruines, et puisqu’il n’y a pas d’autre vie, c’est sur ces ruines encore qu’il faut fonder un idéal dernier”

– “La tyrannie est une habitude”

– “Il n’y a pas de préjugés anodins”

– “Il existe une loi politique et peut-être naturelle qui exige que deux voisins forts et proches, quelle que soit leur mutuelle amitié au début, finissent toujours par en venir à un désir d’extermination réciproque”

Dostoïevski et les passions :

“Et là où l’amour n’existe pas, la raison, elle aussi, est absente”

– “Il faut croire qu’il est vrai que toute la seconde moitié de la vie humaine n’est faite d’ordinaire que des habitudes contractées pendant la première”

– “Plus j’aime l’humanité en général, moins j’aime les gens en particulier, comme individus”

– “Dans tout malheur qui atteint notre prochain, il y a toujours quelque chose de réjouissant pour nous”

Dostoïevski et Dieu :

– “Ce n’est pas Dieu que je repousse, mais la création”

– “Ce qui est étonnant, ce n’est pas que Dieu existe en réalité mais que cette idée de la nécessité de Dieu soit venue à l’esprit d’un animal féroce et méchant comme l’homme, tant elle est sainte, touchante, sage, tant elle fait honneur à l’homme”

1 Response

  1. 07/12/2012

    […] “Rien n’est plus séduisant pour l’homme que sa liberté de conscience. Mais rien n’est une plus grande cause de souffrance” Dostoievski, Les Frères Karamazov, 1880. (citations de Dostoïevski) […]

Leave a Reply