Citations de Durkheim


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Quelques citations d’Emile Durkheim

La sociologie de Durkheim a marqué la sociologie française. Mauss est la plupart des grands sociologues français se réclament de lui.

Penseur du lien social, il a grandement contribuer à fonder la sociologie française, d’obédience holiste. Le holisme consiste à partir du tout social pour expliquer les logiques individuelles, à considérer les comportements sont socialement déterminés.

Son approche descriptive prend le parti de considérer les faits sociaux comme des choses. Il a également introduit l’empirisme en sociologie (cf. son étude sur les suicides)

Ses oeuvres principales sont :

– De la division du travail social

– Les Règles de la méthode sociologique

– Le Suicide

– Les Formes élémentaires de la vie religieuse

Durkeim et la sociologie :

– “La première règle et la plus fondamentale est de considérer les faits sociaux comme des choses”

“Est fait social toute manière de faire, fixée ou non, susceptible d’exercer sur l’individu une contrainte extérieure ; ou bien encore, qui est générale dans l’étendue d’une société donnée tout en ayant une existence propre, indépendante de ses manifestations individuelles”

– “la méthode comparative est la seule qui convienne à la sociologie”

Durkheim et la religion :

– “Entre Dieu et la Société, il faut choisir. Ce choix me laisse assez indifférent, car je ne vois dans la divinité que la société transfigurée et pensée symboliquement”

Durkheim et la société :

– “Il ne faut pas dire qu’un acte froisse la conscience commune parce qu’il est criminel, mais qu’il est criminel parce qu’il froisse la conscience commune”

– “‘éducation a pour objet de superposer, à l’être individuel et asocial que nous sommes en naissant, un être entièrement nouveau. Elle doit nous amener à dépasser notre nature initiale: c’est à cette condition que l’enfant deviendra un homme”

– “C’est l’action de la société qui a suscité en nous ces sentiments de sympathie et de solidarité qui nous inclinent vers autrui ; c’est elle qui, nous façonnant à son image, nous a pénétrés de ces croyances religieuses, politiques, morales qui gouvernent notre conduite ; c’est pour pouvoir jouer notre rôle social que nous avons travaillé à étendre notre intelligence”

– “La conscience collective est l’ensemble des croyances et des sentiments communs à la moyenne des membres d’une société”

– “Un fait social se reconnaît au pouvoir de coercition externe qu’il exerce ou est susceptible d’exercer sur les individus”

Durkheim et le suicide :

– “La société domestique, tout comme la société religieuse, est un puissant préservatif contre le suicide. Cette préservation est même d’autant plus complète que la famille est plus dense, c’est-à-dire comprend un plus grand nombre d’éléments”

“La cause productrice du phénomène échappe nécessairement à qui n’observe que des individus ; car elle est en dehors des individus. Pour la découvrir, il faut s’élever au-dessus des suicides particuliers et apercevoir ce qui fait leur unité”

 

3 Responses

  1. Anonymous says:

    comment

  1. 07/11/2012

    […] la sociologie et à la philosophie contemporaines, à la hauteur de La Division du Travail de Durkheim ou de L’Ethique protestante ou l’Esprit du […]

  2. 07/12/2012

    […] révolutionné la pensée sociologique. Weber est sans doute le plus grand sociologue moderne avec Durkheim. L’ensemble de la sociologie contemporaine outre-atlantique (Parsons, Ecole de Chicago, […]

Leave a Reply