Citations de Napoléon


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


napoleon

Citations de Napoléon Bonaparte

Pourquoi faut-il citer Napoléon dans le registre philosophique ? Parce que ses Mémoires et ses discours sont une réflexion brillante sur la vie politique, le pouvoir, la guerre et l’histoire. Bref, Napoléon est non seulement un objet intéressant de la philosophie politique, il est aussi un sujet de la philosophie politique.

Hegel dira son admiration pour l’empereur : « J’ai vu l’Empereur — cette âme du monde — sortir de la ville pour aller en reconnaissance ; c’est effectivement une sensation merveilleuse de voir un pareil individu qui, concentré ici sur un point, assis sur un cheval, s’étend sur le monde et le domine ». Napoléon est vu comme un moment essentiel de l’Histoire chez Hegel, celui qui achève la Révolution Française.

Voici donc quelques citations qui retracent la pensée politique de Napoléon :

Napoléon et la guerre :

– « N’affrontez pas trop souvent le même ennemi, vous pourriez lui enseigner votre art de la guerre »

– « En amour comme à la guerre, pour en finir, il faut se voir de près »

Napoléon et les grands hommes :

– « Les hommes de génie sont des météores destinés à brûler pour éclairer leur siècle »

– « L’homme n’est jamais si grand qu’à genoux devant Dieu »

– « Ce que je cherche avant tout, c’est la grandeur : ce qui est grand est toujours beau »

– « Les hommes sont comme les chiffres, ils n’acquièrent de la valeur que par leur position »

Napoléon et la politique :

– « On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus »

– « Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner »

– « Le mot de “vertu politique” est un non-sens »

– « La bonne politique est de faire croire aux peuples qu’ils sont libres

Napoléon et la religion :

– « Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole »

– « La religion chrétienne est celle d’un peuple très civilisé. Elle a élevé l’homme; elle proclame la supériorité de l’esprit sur la matière, de l’âme sur le corps; elle est née dans les écoles grecques;elle est le triomphe des Socrate, des Platon »

Napoléon et la liberté de la presse :

– « Je redoute trois journaux plus que 100.000 baïonnettes »

Napoléon et la finance :

– « Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. L’argent n’a pas de patrie; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence; leur unique objectif est le gain »

Napoléon et les inégalités :

– « L’homme en naissant porte en lui des droits sur la portion des fruits de la terre nécessaires à son existence »

Napoléon et le courage :

– « On ne peut pas faire semblant d’être courageux »

– « Avec de l’audace, on peut tout entreprendre, on ne peut pas tout faire »

1 Response

  1. 05/12/2012

    […] Von Clausewitz est un officier prussien qui a opéré contre Napoléon au début du XIXème siècle. Mais sa postérité ne provient pas vraiment de ses actes militaires, […]

Leave a Reply