Le Travail en philosophie : Définitions, Citations et Auteurs


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


travail

Le concept de “travail” est marqué par la tradition religieuse, qui a souvent privilégié dans sa définition l’idée de contrainte pénible (labor en latin), avant de devenir, dans le contexte philosophique moderne, dans la philosophie de Hegel et Marx, à désigner l’activité de transformation de la nature destinée à satisfaire les besoins. Le travail devient alors une activité humaniste et historique.

Le travail s’oppose au jeu, qui est une activité désintéressée et se distingue de l’effort, qui peut être désordonné.

Définition générale :

La philosophie définit aujourd’hui le travail comme un action consciente et volontaire par laquelle l’homme s’extériorise dans le monde à des fins destinées à le modifier, de manière à produire des valeurs ou des biens socialement ou individuellement utiles et à satisfaire des besoins.

Citations philosophiques sur le concept de travail :

Hegel : Le travail est désir réfréné, disparition retardée : le travail forme. Le rapport négatif à l’objet devient forme de cet objet même, il devient quelque chose de permanent, puisque justement, à l’égard du travailleur, l’objet a une indépendance” (La phénoménologie de l’esprit)

Comte : Le travail est la mise en jeu de toutes les richesses et de toutes les forces naturelles ou artificielles que possède l’Humanité dans le but de satisfaire tous ses besoins (Discours sur l’ensemble du positivisme)

Marx : Le travail est de prime abord un acte qui se passe entre l’homme et la nature. L’homme y joue lui-même vis-à-vis de la nature le rôle d’une puissance naturelle. Les forces dont son corps est doué, il les met en mouvement, afin de s’assimiler des matières en leur donnant une forme utile à sa vie (Le Capital)

Marx : De chacun selon ses capacités à chacun selon ses besoins (Manifeste du parti communiste)

Voltaire : Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin (Candide)

Film sur le travail :

Les Temps modernes de Charlie Chaplin

Concepts associés :

 

8 Responses

  1. delaire says:

    Bonsoir,
    Le concept travail ,pour moi, représente une contrainte très spéciale. Il a connu ,dans l’ancien temps, des dérives allant jusqu’à l’esclavage. Il a évolué vers une forme de dévouement patriotique ressemblant à l’effort du sportif…Désormais,il est placé sous l’égide de l’argent afin de rémunérer les éléments nécessaire à la vie courante du travailleur et sa famille. Je crois que le Travail sous sa forme actuelle ,en tant qu’activité humaine, va disparaître poussé par l’intelligence artificielle. Il restera à donner à l’homme ,les moyens de subsister ?
    Nous serons placé devant des analyses générales d’un amour plus ouvert entourant les être? Amicalement

    • Anonymous says:

      le travail ne disparaîtra pas tant que l’être humain existera… Car toute activité créatrice, artistique nécessite un effort, un travail souvent important… d’imagination que les machines ne pourront jamais faire puisqu’elles n’ont pas d’âme, et que la finalité n’est pas matérielle mais spirituelle… le dépassement de soi, la transcendance…

      • I.Vion says:

        peut être alors arriverons nous a éliminer la notion de superflu pour revenir simplement à celle de nécéssité.. Produire juste ce dont nous avons besoin pour vivre sainement..

  2. francksamake says:

    ah le travail

10/11/2012

[…] on la-philosophie.com Share this:TwitterFacebookEmailGoogle +1PinterestJ'aime ceci:J'aimeSoyez le premier à aimer […]

  • 11/11/2012

    […] et le travail […]

  • 13/11/2012

    […] Adam Smith. Il a inventé la notion de marché, la théorie de la main invisible, la division du travail (tant au niveau micro-économique que macro, via la théorie de l’avantage absolu et le […]

  • 23/12/2012

    […] Citations sur le travail : […]

    Leave a Reply