La Connaissance : Définition Philosophique

La connaissance peut se définir comme l’activité théorique de l’homme, comme l’opposé de l’action dans le monde.

Le problème philosophique de la connaissance est triple :

- le problème de l’origine des connaissances est celui de savoir si elles procèdent de l’expérience (empirisme) ou de la raison (rationalisme).

- le problème de la nature de la connaissance, qui nous amène à distinguer diverses formes de connaissance, notamment celles qui relèvent de l’esprit de finesse (psychologie par exemple) et celles qui relèvent de l’esprit de géométrie (mathématique par exemple)

- le problème de la portée de la connaissance : notre connaissance est-elle absolue (position dogmatique, à l’oeuvre chez Hegel ou Platon) ou bien est-elle limitée au monde des phénomènes (position critique, à l’oeuvre chez Kant par exemple).

Citation de philosophes sur la connaissance :

Hume : “Par connaissance, j’entends la certitude qui naît d’une comparaison d’idées” (Traité sur la nature humaine)

Kant : “En toute connaissance, il faut distinguer la matière, c’est-à-dire l’objet et la forme, c’est-à-dire la manière dont nous connaissons l’objet” (Critique de la raison pure)

Hegel : “La connaissance est la relation entre le concept et la réalité effective” (Phénoménologie de l’Esprit)

You may also like...

3 Responses

  1. JeMange says:

    “La connaissance peut se définir comme l’activité théorique de l’homme, comme l’opposé[e] de l’action dans le monde”. Si vous commencez une dissertation par une définition triviale, vous êtes sur le bon chemin, mais si vous commencez par une définition absurde, vous risquez fort de sillonner tout autour du sujet plutôt qu’en-dedans. C’est que la “connaissance” est un substantif. Or, on ne définit pas un substantif par un procès. Connaître est bien entendu, à la fois le procès de connaître et le fait de connaître, mais la “connaissance” est autre chose. Demandez-vous plutôt si la connaissance est identique à , différente de ou procède de la sensation, de la croyance, de la vérité, etc. Des problèmes apparaîtront.
    D’une manière générale, l’article de cette page est débile. Les dictionnaires de philosophie vous donneront de bien meilleures définitions que…ça ! Et n’oubliez pas : vous ne devez par définir une notion par ce qu’elle contient déjà (“un homme, c’est ce qui appartient au genre humain” n’est pas une définition) et vous avez le droit faire des démonstrations en partant de principes premiers et indémontrables.

  1. 19/11/2012

    [...] cartésiens, elle se rapporte, en revanche, au savoir, à la science, à la philosophie, la connaissance parfaite, englobant généralement l’idée de vertu. Elle est un prélude à un troisième sens [...]

  2. 26/12/2012

    [...] l’entendement et les limites de ses connaissances [...]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>