Philosophie : Cours sur l’Histoire


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


histoire philosophie

Qu’est-ce que l’Histoire ? Réponses Philosophiques

Fondamentalement, l’histoire est la connaissance du passé de l’humanité, le déroulement actuel de la vue humaine. La philosophie s’est interroger sur la question de la scientificité de l’histoire : l’histoire peut-elle être une science ?

L’histoire pure

L’histoire pure avait coutume de ne considérer que les évènements, c’est-à-dire des faits uniques, irrépétables, liés en général à l’existence de personnages historiques. De ce point de vue, l’histoire n’est pas une science, mais une compilation et une constatation des faits.

L’histoire comme connaissance des lois

La science se définit comme une connaissance des lois de la nature. Or, l’analyse moderne de l’histoire y a découvert précisément des lois qui dépassent toute volonté individuelle. C’est la conception sociologique de l’histoire. Dans Guerre et Paix, Tolstoï montre Koutouzov refusant de prendre toute initiative individuelle, laissant agir l’ensemble des lois sociales et humaines dont nous sommes les jouets. Marx a de même cherché dans l’infrastructure économique la loi de son avenir politique et social. Mais l’histoire demeure, dans sa réalité concrète, absolument imprévisible : une guerre, par exemple, peut bouleverser le monde sans que nul n’ait pu le prévoir. Les hommes ont ainsi, prise sur leur histoire.

Le rôle de l’historien

Que rôle rempli l’historien ? L’historien n’est pas donc pas un scientifique, mais plutôt un journaliste du présent et du passé, qui comprend subjectivement les évènements qu’il analyse. L’historien ne peut sortir de sa subjectivité pour analyser objectivement un évènement.

1 Response

  1. ABLO says:

    L HOMME EST-IL SUIJET OU PRODUIT DE SON HISTOIRE?

Leave a Reply