La phénoménologie de Edmund Husserl


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Fondateur de la phénoménologie, Edmund Husserl inaugure au début du XXème siècle un mode de pensée radicalement nouveau. Prenant son point de départ dans les deux champs scientifiques, centraux à son époque, que sont les mathématiques et la psychologie, une telle discipline inédite se présente comme l’étude descriptive de tous les phénomènes qui s’offrent à mon expérience de sujet.

De la psychologie, la phénoménologie retient une attention scrupuleuse portée aux vécus psychiques singuliers d’un sujet donné, ainsi qu’à ses différents actes de conscience.

Des mathématiques,, et plus largement de la logique, Husserl reprend la rigueur de l’élaboration des catégories de description adéquates à l’expérience de décrire.

C’est dire que retour à l’expérience du sujet et méthode de description sont les deux traits qui spécifient d’entrée de jeu la démarche phénoménologique. C’est dire aussi que le rapport qu’entretient son fondateur aux philosophes antérieurs, à Descartes, à Kant et à l’empirisme anglais notamment, selon un double mouvement de reprise et de démarcation.

Sa phénoménologie fut d’abord une logique, puis se déploya en une philosophie de l’esprit puis en une philosophie de la vie, laquelle a exercé une influence sur Scheler, Heidegger, l’existentialisme (Sartre, Jaspers) mais aussi sur la philosophie analytique.

Les livres de notre partenaire

MEDITATIONS CARTESIENNES
Edmund Husserl : Meditations Cartésiennes
Acheter ce livre

 

2 Responses

  1. 10/09/2012

    […] a inventé la phénoménologie, le courant le plus influent du 20ème siècle sur le continent européen. Sartre, Heidegger ou […]

  2. 15/11/2012

    […] Phénoménologie procède d’une critique de la métaphysique classique, et sa tendance fondamentale est celle […]

Leave a Reply