Le néant en philosophie


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


La question du néant traverse l’histoire de la philosophie, depuis Parménide jusqu’aux philosophes existentialistes.

Au XIXème siècle, Hegel fait du néant une réalité constitutive de l’Etre et lie néant et dialectique. Bergson, au contraire la pense comme une idée purement négative. Sartre fera du néant la condition de la liberté humaine.

La définition du néant est : non étant, non-être, ce qui n’a pas d’être.

Citations de philosophes sur le néant :

Descartes : “Une certaine idée du néant : ce qui est éloigné de toute sorte de perfection” (Méditations Métaphysiques)

Hegel : “Néant, le pur néant : c’est la simple égalité avec soi-même, le vide parfait, l’absence de détermination et de contenu; l’indifférenciation au sein de lui-même” (Science de la logique)

Heidegger : “Le néant est la négation radicale de la totalité de l’existant” (Qu’est-ce que la métaphysique ?)

 

Leave a Reply