Le Sujet en philosophie


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Le concept de sujet provient du latin “subjectum” dont le sens général se rapporte au fait de « jeter », « mettre sous ».

Son sens premier nous apprend qu’il est un terme dont on affirme ou nie quelque chose, dans une proposition. De manière plus métaphysique désormais, Sujet est synonyme de substance ; être réel support des attributs ou des accidents. Il est aussi, l’individu soumis à une autorité souveraine en politique, ainsi que l’esprit connaissant dans la théorie de la connaissance.

Définitions de Philosophes sur la notion de sujet :

– Schopenhauer :

« Ce qui connait tout le reste, sans être soi-même connu, c’est le sujet. Le sujet est, par suite, le substratum du monde, la condition invariable, toujours sous-entendue de tout phénomène, de tout objet ; car tout ce qui existe existe seulement pour le sujet.

– Spinoza :

« Nous appelons […] sujets [les hommes], en tant qu’ils sont tenus d’obéir aux règles instituées par la Cité, c’est-à-dire à ses lois. »

– Aristote :

« Le sujet, c’est ce dont tout le reste s’affirme, et qui n’est plus lui-même affirmé d’une autre chose. »

Leave a Reply