La-Philosophie.com

Apodictique (Définition) 0

Apodictique (Définition)

Le terme apodictique, qui provient du grec et signifie “démontrer”, revient souvent dans les écrits des philosophes. Est “apodictique” la conclusion valide d’un raisonnement déductif : par exemple un théorème de géométrie. Une vérité apodictique est synonyme de vérité nécessairement vraie et dont le contenu ne peut être mis en doute par...

Sartre vs Freud : la question de l’inconscient 3

Sartre vs Freud : la question de l’inconscient

L’existentialisme de Sartre a, avec la philosophie de Alain, adressé les critiques les plus virulentes à la théorie de l’inconscient de Freud. Sur quoi porte précisément la controverse entre le philosophe et le psychanalyste ?

revolution 2

Marcuse : l’Homme Unidimensionnel (Commentaire)

L’homme unidimensionnel est une oeuvre d’Herbert Marcuse, philosophe allemand de l’Ecole de Francfort (à laquelle ont également appartenu Habermas, Horkheimer ou encore Adorno). C’est une oeuvre militante qui critique le devenir des sociétés modernes, dont le capitalisme et la démocratie libérale sont les traits majeurs. La thèse de Marcuse est que la...

0

L’Ecole, la famille et l’Etat, quelle collaboration ?

Nous publions aujourd’hui un article de Pascal Jacob, professeur de philosophie. Dans ce texte, Pascal Jacob analyse les malentendus sur la question de la qualité de l’école. et propose une nouvelle approche pour le rapport entre Etat, Famille et Ecole, fondée sur la légitimité de la famille, la non-intervention de l’Etat dans...

crime et chatiment 5

Dostoïevski : Crime et Châtiment (résumé)

Résumé de Crime et Châtiment de Dostoievski Crime et Châtiment est un roman de Fedor Dostoïevski, l’un des fondateurs du roman moderne. Ce roman raconte l’histoire d’une rédemption et soulève la question de la responsabilité des actes de chaque individu, sur fond de lutte entre Dieu, la morale et la théorie du...

Discours de la servitude volontaire (Analyse) 3

Discours de la servitude volontaire (Analyse)

Le Discours de la servitude volontaire est une œuvre d’Etienne de La Boétie, dont l’influence sur la philosophie politique est très grande. Sa radicalité philosophique, pour le XVIe siècle, est vertigineuse. D’autant que le discours a été distribué initialement sous forme de manuscrit mais n’a jamais été publié par La Boétie.