Prolétaires de tous les pays, unissez-vous


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Cette citation de Marx est la plus célèbre de son oeuvre et clôt le Manifeste du Parti Communiste.

Cosigné par Engels, le Manifeste vise trois buts :

Internationalisme

– l’affirmation de l’internationalisme : l’internationalisme pense que la lutte des classes opprimées, la condition ouvrière notamment, est comune dans tous les pays. Marx et Engels s’adressent donc à tous les ouvriers des pays industrialisés pour élever leur conscience de classe et leur apprendre leur rôle historique.

Vulgarisation

– la vulgarisation de la pensée marxiste : Marx cherche dans ce texte à mettre à la portée de populations peu éduquées des concepts très ardus, tels que le matérialisme dialectique ou la lutte des classes. Le Manifeste s’adresse donc de manière pédagogique aux prolétaires pour leur expliquer, en termes simples, la philosophie marxiste.

Praxis politique

– le revendication d’une philosophie pratique : Marx ne conçoit la philosophie qu’en tant que philosophie pratique, qui vient changer le monde, non pour le contempler. La philosophie marxiste est donc un programme politique.

La phrase sur l’union des prolétaires révèle par conséquent la dimension pratique du marxisme, en tant que philosophie.

4 Responses

08/09/2012

[…] Prolétaires de tous les pays […]

  • 07/11/2012

    […]  Prolétaires de tous les pays, unissez-vous […]

  • 10/11/2012

    […] Marx : De chacun selon ses capacités à chacun selon ses besoins (Manifeste du parti communiste) […]

  • 03/12/2012

    […] de l’aliénation le ressort fondamentale de la vie prolétarienne, dans la mesure où les prolétaires ne sont pas propriétaires des moyens de production. Sartre a recyclé le concept […]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.