Socrate, Philosophe


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


Socrate philosophe

Socrate est sans doute la figure la plus mystérieuse de la philosophie occidentale. Il est à la fois le plus connu des philosophes et celui dont on ignore presque tout. Mentor de Platon, sa place dans les dialogues de ce dernier est centrale, notamment dans la République.

Biographie de Socrate :

De sa biographie, on peut retenir qu’il est né à Attique en -470 et qu’il est mort à Athènes en -399, suite à sa condamnation à mort. Son père était sculpteur et sa mère sage-femme. Il n’a rien écrit, ses pensées nous ont été retransmises par son élève Platon. On représente toujours Socrate en train de discuter, vêtu d’un manteau grossier, parcourant les rues pieds nus. De son physique, on sait qu’il était extrêmement robuste et laid. Comparé aux sophistes, généralement riches, ou aux sages classiques, qui occupent souvent des fonctions importantes dans la Cité, Socrate apparaît comme un marginal, sans fonction ni attraits extérieurs.

La philosophie de Socrate

Socrate se rencontre partout où se massait les citoyens, se présentant comme celui “qui ne sait rien”, interrogeant les gens sur ce qu’ils croient savoir et détruisant leurs illusions et fausses connaissances, les poussant à penser par eux-mêmes. Par exemple, il démontrera au héros Lachès qu’il ignore ce qu’est le courage ou aux hommes politiques qu’ils méconnaissent l’essence du politique. On parle ainsi de l’ironie socratique, dans la mesure où Socrate cherche à éveiller, ou accoucher les âmes comme il l’affirme lui-même.

Mais son enseignement sera condamné par ses contemporains, lesquels le jugent et le poussent à boire la cigüe. Mais dans cette épreuve (dont Platon témoigne dans l’Apologie de Socrate), Socrate accepte sa condamnation, continue à discuter et meurt dans la sérénité. Cette mort, exemplaire, fera dire à Hegel que Socrate est un “héros de l’humanité”.

Socrate fonde sa philosophie sur la critique impitoyable des opinions humaines, ce qui va devenir un modèle pour toute la pensée occidentale.

11 Responses

  1. Socratique says:

    socrate est le plus grand des philosophes

  2. Socratique says:

    arrêtons de penser que Onfray ou BHL ont inventé la philosophie !!

  3. art2pir says:

    Bonjour, je suis un adepte de socrate en fait je me sents tres proche de cette philosophie, mais je lis aussi des philosophes au gres de mes recherches, de mes questionnements, la je me pose des questions sur le ou les devoirs, je sais que un ou des philosophe ont étudié la question, j’aimerais connaitre leurs noms pour trouver des ouvrages, pouvez vous m’aider?
    merci
    yann

  4. Gonzales Marilyne says:

    Il y a Alain qui a travaillé sur les devoirs. de Alain

  5. oij says:

    c’est quand même un peu court tout ça…

  1. 16/05/2012

    […] Socrate le Philosophe […]

  2. 25/08/2012

    […] d’Epictète se fondait sur la méthode socratique du questionnement. Comme Socrate, il n’écrivit rien. Le Manuel nous a été transmis par un de ses disciples. Seuls nous ont […]

  3. 07/11/2012

    […] celle du dialogue dans lequel  Socrate occupait une place plus que prédominante. En effet, Socrate était le maitre du philosophe, il incarnait, en quelques sorte, le « meneur de jeu », le […]

  4. 13/11/2012

    […] le Livre I, Socrate donne deux définitions distinctes de la justice. La première est fournie par Polémarque, qui […]

  5. 17/12/2012

    […] Ce mythe modèlera fortement la figure du Sage dans la tradition philosophique occidentale. Car Socrate, à l’approche de la mort, est en effet plus philosophe que jamais : seule la pratique de la […]

  6. 21/12/2012

    […] Socrate est un Philosophe grec (v. 470-v. 399 av. J.-C.) qui marqua profondément la philosophie occidentale par son influence sur Platon. […]

Leave a Reply