Descartes : Le Discours de la Méthode (Aperçu)

Le discours de la méthode est une oeuvre de René Descartes publiée en 1637.

Il est le premier livre de philosophie publié en français courant (auparavant, les livres savants étaient publiés en latin).

Rejetant toute autorité, Descartes y expose en termes simples et accessibles à tous les quatre règles qui doivent permettre à chacun de parvenir à la vérité :

– règle de la certitude (“Ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment pour telle”)

– règle de l'analyse (“Diviser chacune des difficultés que j'examinerais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre”)

– règle de la synthèse (“Conduire par ordre mes pensées”)

– règle de l'énumération (“Faire partout les dénombrements si entiers et des revues si générales que je fusse assuré de ne rien omettre”)

Cette méthode appliquée par Descartes lui permet d'établir une astronomie, une physique mécanique, une biologie mécaniste, formant ainsi les bases de la méthode scientifique moderne, en tant que méthode rationnelle.

Voici l'article pour aller plus loin sur la méthode de la dissertation

 

 

Join the Conversation

12 Comments

  1. says: Anonyme

    Moi je dirais que oui l’homme est un loup pour l’homme tout simplement parce que pour arriver à ses fins l’homme est prêt à tout même tuer

    1. says: Marty

      L’homme n’est pas un loup , le loup est un animal qui tue pour se nourir ou se défendre , pas pour arriver à ses fins.
      L’homme est animal perverti par la pensée.

        1. says: massassi

          Exactement cela rentre dans tous le cadres de la mise œuvre par l’homme, d’exposer ou d’impliquer son proche pour des fins purement personnelle.

  2. Right here is the perfect webpage for anybody who wishes to find out about this topic. You understand so much its almost tough to argue with you (not that I really would want to…HaHa). You certainly put a fresh spin on a subject that has been written about for a long time. Excellent stuff, just great!|

  3. says: MORIN

    LE PLUS SOUVENT LA FIN JUSTIFIE LES MOYENS, C’EST COMME CA QUE L’ON JUSTIFIE L’ATROCITE DE LA GUERRE IL FAUT RETOURNER LA PROPOSITION LES MOYENS JUSTIFIENT LA FIN ON NE PEUT EMPLOYER LA VIOLENCE POUR METTRE AU MONDE UNE SOCIETE JUSTE
    LA PENSEE NE PERVERTIE PAS L’HOMME C’EST LA PENSEE DE LA FOULE DES MASSES DE LA SOCIETE QUI CORROMPT L’INDIVIDU ET L’HOMME N’EST PAS UN ANIMAL IL EST LE RESULTAT DE L’EVOLUTION QUI LUI A DONNE L’ESPRIT QUI PENSE ET QUI SE CREE

  4. says: Giscard

    Descartes croit découvrir La vérité par sa méthode, en posant les principes fondamentaux pour parvenir à la vérité. La démonstration est magnifique,mais sur le plan épistémologique, L’auteur du discours de la méthode oublie en science on ne peut parler vérité définitive. Les vérités scientifiques ne sont que provisoires,l’histoire nous le prouve et c’est cela qui est à la base de l’évolution scientifique.Cfr le falsificationisme avec Popper. +243 89 610 4444

  5. says: Jeremy Gautier

    Ce qui est surprenant dans son ouvrage c’est la partie sur la chirurgie à la fin. on aurait dit que tout le début était fait pour esquiver la milice religieuse de l’époque

  6. says: Danjd

    M accordera t on que le discours de la méthode débute par un trait d humour remarquable ? Qui pense vraiment que le bon sens est la chose la mieux partagée du monde ?

Leave a comment
Répondre à DanjdCancel comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.