Marx : La Lutte des Classes

marx-lutte-classes

La lutte des classes, au coeur de la dialectique historique

Dans la philosophie de Marx, le concept de lutte des classes est fondamental car c’est lui qui est l’origine de l’avènement potentiel de la société libre communiste.

Nous l’avons vu dans d’autres articles, la structure économique divise la société en deux parties : la bourgeoisie et le prolétariat. Deux groupes se font face, l’un qui domine les moyens de production et l’autre non, ce qui ne peut manquer de les opposer profondément. Cette opposition est le moteur du progrès puisque le conflit entre la thèse et l’antithèse aboutit à la synthèse, qui marque un pas en direction du but politique, l’avènement du communisme.

La force qui anime la dialectique de l’histoire et met le monde en mouvement, ce n’est donc pas le conflit des nations (comme Hegel le croyait), mais le conflit de classes. Aussi l’intérêt de classe, dans le Capital, est plus important que l’intérêt national. C’est la raison pour laquelle Marx défendait l’internationalisme.

Bien sûr, Marx n’a pas découvert la lutte des classes, mais il est le premier à en avoir fait le moteur principal de l’histoire. La lutte des classes est ainsi considérée comme capable d’expliquer des événements devant lesquels l’histoire traditionnelle est muette. La lutte des classes conduit inévitablement à la transformation perpétuelle de la société. L’Antiquité était dominé par le rapport maître/esclave, le moyen-âge par la relation seigneur/serf et la modernité par le rapport capitaliste/employé.

Chez Marx, Le rôle du prolétariat est d’arracher le pouvoir économique au capitaliste. Pour cela, il faut que les ouvriers développement une conscience de classe, qu’ils aient pleinement conscience d’appartenir à cette classe dominée et donc qu’ils ont intérêt à remplir leur mission historique.

You may also like...

4 Responses

  1. Sarfati says:

    2 précisions:
    1- Pour comprendre cette question de l’affrontement des intérêts de Classes sociales, il faut partir du Travail et de son rôle dans le développement de l’Espèce humaine. Aliénés que nous sommes nous sommes aveugles à cette vérité fondamentale: nous, humains, nous ne sommes vivants que grâce au Travail …humain, d’ailleurs de plus en plus multiple et complémentaire; ceci nous différencie fondamentalement des animaux et végétaux qui survivent grâce à leurs compétences biologiques. Nos compétences biologiques à nous sont tellement dégradées que nous ne saurions être autre chose que des casse-croûtes pour prédateurs (donc disparaître) si nous ne disposions pas des produits et service de notre Travail collectif.
    2- C’est la Classe des Prédateurs humains du mode de Production de l’époque (aujourd’hui les grands Capitalistes) qui effectue et réalise sans cesse une lutte de Classe contre la Classe des Travailleurs de toutes sortes qu’ils emploient et exploitent, directement (salariat) ou indirectement (franchises et sous traitances).
    La Classe des Travailleurs n’a donc pas d’autre choix que de “s’écraser” (donc de tomber dans une misère toujours plus aggravée) ou de s’opposer (en luttant elle aussi mais a-contrario) à la Classe de ses exploiteurs.
    La question du pourquoi de cette barbarie de l’exploitation -depuis environ 7000 ans sur Terre- reste une énigme historique; on peut la supposer due à l’état d’esprit des Chasseurs-cueilleurs de la Préhistoire qui considéraient tout environnement comme à exploiter-chasser, et ne considéraient pas les autres groupes humains comme “hommes” au même titre qu’eux même: l’humanisation Culturelle – p.ex.anti-raciste – serait donc une conquête culturelle …de la lutte de Classe des exploités, qui aboutit à notre époque à la phase de son achèvement avec les Droits de l’homme et du Citoyen.

  2. Marxiste says:

    @Sarfati Relisons Rousseau et le discours sur l’origine des inégalités parmi les hommes.
    le pourquoi du conflit, c’est la propriété !

  3. matt says:

    Que marx est démodé ! ces idées sur la lutte des classes devraient être rangées au rayon des vieilleries intellectuelles.

  4. Sarfati says:

    Intéressant de re-re-re-constater à quel point de nombreuses personnes n’écoutent Rien, -mais Rien de Rien-, venant de l’Autre, comme ces figurines de singes bien connues.
    Illustration de plus de la Dureté RÉELLE de la Lutte de Classe (jusqu’à l’implacable) !
    Dont Acte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *