Sartre vs Freud : la question de l’inconscient

L'existentialisme de Sartre a, avec la philosophie de Alain, adressé les critiques les plus virulentes à la théorie de l'inconscient de Freud. Sur quoi porte précisément la controverse entre le philosophe et le psychanalyste ?

Une conception opposée du sujet : liberté vs déterminisme

Freud a exprimé dans sa seconde topique (le ça, le moi et le surmoi) que le sujet n'est pas maître en sa propre demeure, que ce sont ses instincts qui guident son comportement. La conscience, selon Freud, ne serait ainsi que mineure par rapport au  rôle joué par l'inconscient.

Or, Sartre refuse qu'on puisse faire de la conscience un phénomène passif et secondaire. L'idée d'une conscience passive est même absurde selon lui : la conscience est toujours consciente d'elle-même, elle ne souffre ni inactivité ni intermittence. Sartre considère l'inconscient comme du conscient qui refuse choisit de se taire, de s'assumer, autrement dit, comme une conduite de mauvaise foi. Le principe explicatif ne doit donc pas, pour Sartre, être recherché dans des forces obscures psychanalytiques, mais bel et bien directement dans la conscience humaine.

La théorie de l'inconscient réintroduit une forme de transcendance en l'homme, une sorte de nouveau Dieu qui dépossède l'homme de sa liberté.

Citation de Sartre sur l'inconscient :

– L'inconscient n'est que la mauvaise foi personnifiée

Citation de Freud sur la conscience :

– Les pulsions sont la cause de toute activité

– Le Moi n'est pas maître en sa propre demeure

 

 

Join the Conversation

8 Comments

  1. says: odges pierre

    Je suis philosophe haïtien, la conscien :c’est un fait compréhensible d’une certaine chose,qu’on peut donner une définition quelconque,l’inconscient c’est comme ne sais absolument rien d’une chose

  2. says: LaParole

    Il est évident qu’on est pas entièrement maitre de notre corps puisqu’on est incapable d’effacer sa propre mémoire, sentiments par une seule volonté. Cela dit je n’affirme pas qu’on peut Controller tout notre corps, car je crois en la notion du Déterminisme.

  3. says: Jordan

    L’inconscient peut se définir comme l’ensemble des mécanismes qui échappe à la vigilence de la conscience.

  4. says: Romain Drouet

    Tout est un question d’équilibre, nous somme déterminé en certain point et libre sur d’autre. Pour reprendre les idées de Davidson, je dirait que la nature fait rentré en nous du déterminisme en nous imposant une vision et les sensations, les émotions qui vont avec et que l’homme fait sortir de lui de la liberté en imposant ces choix et ces action sur la nature.

  5. says: Alice Noah

    L’insconscient est la partie du pschychisme humain où sont logés les faits refoulés ou inaccessibles par la conscience. Selon moi si l’insconscient se manifeste par les rêves, les oublis, les lapsus comme nous le démontre Freud. Je m’attèle donc à insinuer que la conscience c’est être conscient qu’on est inconscient dû au fait que Sigmund Freud lui même est conscient du fait que l’homme est inconscient.

  6. says: Jordan 237

    L’inconscience existe,tous simplement parceque nous même nous posons des actes qui échapent à notre vigilance, on ne peut maîtriser des pulsion, , la colère et encore moins la libido . Nous ne disons pas que la conscience n’est pas, non,non, juste que une main ne saurais a elle seule bâtir une maison.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.