Le Manuel d’Epictète

Vie d’Epictète :

Epictète est né à Hiérapolis en l’an 50 avant J.C. Issu d’une famille modeste, il fut esclave durant de nombreuses années. Boiteux dès son plus jeune âge, Epictète a eu la vie qu’il fallait pour illustrer sa doctrine. Comme son maître lui faisait appliquer à la jambe un instrument de torture, Epictète lui dit en souriant: “Tu vas la casser“. La jambe d’Epictète cassa, et le philosophe reprit : “Ne t”avais-je pas dit que tu allais la casser ?”.

Charmé par l’esprit de son esclave, son maître affranchi Epictète, lui permettant de devenir professeur de philosophie. Mais Epictète resta dans le même dénuement : sans biens extérieurs, sans femme, sans famille, mais fascinant la jeunesse romaine, au point que son seul objet personnel, une lampe d’argile, fut acheter par un de ses élèves 3 000 drachmes (une véritable fortune).

L’enseignement d’Epictète se fondait sur la méthode socratique du questionnement. Comme Socrate, il n’écrivit rien. Le Manuel nous a été transmis par un de ses disciples. Seuls nous ont été légué des citations d’Epictète et le Manuel.

Résumé du Manuel d’Epictète :

La clé de lecture de cet ouvrage consiste à distinguer les choses qui dépendent de nous et celles qui ne dépendent pas de nous. Epictète recommande de ne s’occuper que des premières. Quant aux secondes, étant hors de notre portée, il suffit de les accepter.

Analyse et Commentaire du Manuel :

- Les choses dépendantes de nous sont : nos jugements, nos tendances, nos désirs, nos passions.

- Les choses indépendantes de nous sont : notre corps, notre réputation, notre pouvoir.

Le Manuel se présente comme guide pratique de la libération vis-à-vis de la contrainte extérieure. L’objectif est de changer son regard sur le monde, de telle sorte que la souffrance n’a plus aucune place dans la vie du Sage.

Epictète pose l’incompatibilité des biens extérieurs et des biens intérieurs : choisir le pouvoir et la richesse, c’est renoncer à la liberté et au bonheur. Epictète prône l’indifférence à l’égard de toute idée ou chose pénible. L’homme qui recherche la sagesse ne doit avoir d’aversion pour rien, puisque tout (la pauvreté, la mort, la maladie) peut arriver. S’il ne craint rien, rien ne peut l’atteindre. Même à l’égard des proches, il faut modérer ses sentiments car ils sont mortels. Leur mort ne doit pas troubler. Les possessions doivent être considérées comme passagères, ainsi leur perte ne peut causer du chagrin. Les plaisirs du corps, source de passions et donc de souffrance, doivent être évitées et réduites au strict minimum. La mesure est le maître-mot en tout.

Le Manuel, dans le courant du stoïcisme, présente une philosophie de la liberté intérieure, de l’autonomie du jugement et de l’indifférence à l’égard de l’extérieur et du monde commun.

Extrait du texte :

- “Ne demande pas que ce qui arrive arrive comme le veux. Mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent et tu seras heureux“.

- “Tu peux être invincible, si tu ne t’engages dans aucune lutte. Car il ne dépend pas de toi d’être vainqueur

- “Si tu n’es pas encore Socrate, tu dois vivre comme si tu voulais être Socrate

Les livres de notre partenaire

manuel EPICTETE
EPICTETE : Le Manuel
Acheter ce livre

 

You may also like...

2 Responses

  1. 26/07/2012

    [...] Epictète est l’un des plus célèbres philosophes stoïciens. Sa réflexion porte essentiellement sur la sagesse et la recherche du bonheur. Sa philosophie est essentiellement minimaliste, puisqu’elle consiste à éviter le malheur, en guise de but de la vie, plutôt qu’une recherche proprement dite du bonheur. Son œuvre la plus célèbre est le Manuel. [...]

  2. 05/11/2012

    [...] le stoïcisme romain, dit impérial : Sénèque, Epictète (dont le Manuel est un modèle de philosophie stoïcienne) et Marc-Aurèle ont rendu célèbre ce courant [...]

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>