Kant et la liberté


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


La liberté, chez Kant, est un concept qui intervient dans le domaine moral, au niveau de la question : que dois-je faire ?
En résumé, Kant affirme que c’est par la loi morale, uniquement, que je me sais libre.La liberté kantienne est étroitement liée à la notion d’autonomie, qui signifie : loi à soi-même : ainsi, la liberté relève de l’obéissance à une loi que je me suis moi-même crée. Il s’agit par conséquent d’un respect à ses engagement, d’une conformité à soi.

Raison pratique et liberté

La raison pratique légifère (formule des lois et des impératifs) sur des êtres libres, ou plus exactement sur la causalité des êtres libres. Ainsi, la raison pratique se fonde sur la liberté, elle est la liberté.

Les phénomènes, dans la pensée kantienne, sont soumis à la loi de la causalité naturelle : chaque évènement est l’effet d’un autre, et ainsi de suite à l’infini. Contrairement au phénomène, l’homme, dans le règne moral, est libre, autrement dit, il a le pouvoir de commencer de soi-même un état.

 

Leave a Reply