L’europe doit-elle être politique ?

europe politique

Quel type d’Europe ?

Europe des nations, Europe des peuples, Europe fédérale, Europe-puissance, Europe de la défense, de l’environnement, de la culture, des droits de l’homme, …

La notion d’ “Europe” se décline ainsi presque à l’infini. On s’y perd et on en oublie presque ce que c’est. Ou du moins ce que cela pourrait être. Car, c’est une banalité de le dire, l’Europe est en perpétuelle évolution.

Depuis le Traité de Rome, les différents textes, chartes et autres accords ont essayé de préciser le projeteuropéen. Au départ, l’idée d’une Europe politiqueétait totalement farfelue. On sortait de deux guerres mondiales, et le partage de la souveraineté était inacceptable pour les responsables politiques.

La solution retenue était celle du marché commun: une Europe commerciale. Le soubassement de cette ouverture commerciale des pays vient deMontesquieu qui, dans L’esprit des lois, posait l’incompatibilité de la guerre et du commerce. Autrement dit, des nations dont les économies sont interdépendantes ne prendraient pas le risque de se faire la guerre.

La seconde étape est venue plus récemment. On s’est dit que l’Europe ne pouvait plus être uniquement un marché, mais devait constituer un pôle puissant, capables de résister aux autres pôles (États-Unis, Chine, Inde, Japon, Russie). Seules, les nations ont compris qu’elles n’auraient qu’un faible pouvoir. Ensemble, au contraire, elles avaient tout à gagner.

C’est ainsi qu’a émergé l’idée d’une Europe politique. Mais un obstacle s’y opposait: la question de la souveraineté (qui assure qu’un pays est maître sur les problèmes qui le concernent) et celle de l’identité. Certains ont vu, probablement à tort, dans l’Europe une menace pour la diversité des cultures, et la maîtrise de leur destin.

Enfin, et c’est peut-être la vraie question, il semble nécessaire que naisse un espace public européen, bref une citoyenneté européenne, qui fera sortir chacun de ses réflexes nationaux.

L’espace public européen est-il un préalable à l’Europe politique ou, au contraire, c’est la construction de l’Europe politique qui fera émerger un espace public européen?


You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *