La Vie Contemplative

La contemplation désigne une observation attentive. Toute contemplation une certaine joie, mais aussi un certain effort, il s’agit d’une attitude non-naturelle.

La première forme de contemplation était, chez les Grecs, celle du ciel étoilé. Les philosophes grecs, et à leur suite les mystiques, la placent au-dessus de la pensée rationnelle ou discursive.

Le but de la contemplation est, semble-t-il, de considérer un objet et de s’absorber en lui, qu’il s’agisse de Dieu ou de la vérité. Ce type de contemplation est alors étranger à toute idée d’action et à toute finalité pratique.

La Contemplation chez Aristote

Mais chez Aristote, la vie contemplative, qu’il nomme activité théorétique, est l’activité du sage qui pratique la vertu. La contemplation peut donc être considérée comme une action à part entière, la plus haute des activités même. L’éthique à Nicomaque peut ainsi être analysée comme un guide de la contemplation philosophique.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.