La démocratie indestructible : Charlie Hebdo et le terrorisme


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


je suis charlie analyse

Après New-York, Londres et Madrid, c’est donc Paris, au travers du journal satirique Charlie Hebdo, qui a été frappé par le terrorisme. “Pourquoi ? ” est la question qui brûlent depuis toutes les langues. Quels objectifs poursuivent les lâches qui ont attaqué des dessinateurs ? La destruction de la démocratie.

C’est donc l’occasion de revenir sur les fondements de la démocratie, ce qui fait la supériorité de ce régime sur tous les autres et sur les manières de le protéger.

La démocratie et ses ennemis

Revenons aux faitx : 2 individus ont attaqué la rédaction d’un journal puis un autre s’en est pris aux clients d’un supermarché juif. Le bilan est lourd : 17 victimes. Mais le vrai bilan a eu lieu trois jours plus tard : en réaction à l’assassinat de ces victimes, ce sont plus de 3 millions d’avocat qui sont venus défendre et plaider leur cause auprès d’eux-mêmes, mais aussi à la face du monde. Le mouvement avait été identique à New-York, à Madrid et dans les autres villes occidentales attaquées. Ainsi, si la démocratie est le plus fragile des régimes politiques, elle est aussi celui qui est le plus ouvert – à ses amis bien sûr – mais aussi à ses ennemis intérieurs et extérieurs.

Dès le lendemain de ces attentats, certains responsables politiques ont appelé à un nouvel arsenal législatif, un Patriot Act à la française, censé protéger contre de potentielles nouvelles exactions et au-delà limiter l’ouverture consubstantielle de tout régime démocratique. Toute loi d’exception limitant la liberté rappelle les lois terribles adoptées par Robespierre, lesquelles avaient pour inspiration cette invite de Saint-Just :

” Soulevons le voile qui cache les complots ; épions les discours, les gestes, l’esprit de suite de chacun 

Au-delà de l’oxymore politique (limiter la liberté au nom de la liberté) et du bilan mitigé du Patriot Act aux Etats-Unis, il est clair que la mobilisation massive semble dire le contraire d’un souhait de fermeture : plus la démocratie est ouverte, hospitalière, plus elle est défendue. Chaque blessure faite à la démocratie la renforce, paradoxalement. Cette ouverture de la démocratie fait aussi sa spécificité : quand une tyrannie ou un régime oligarchique est mis à mal, bien peu les défendent.

Jacques Derrida, qui avait assisté au 11 Septembre, avait ainsi défendu une logique auto-immunitaire de la démocratie :

Plus encore qu’une autre, […] une démocratie chrétienne devrait être accueillante aux ennemis de la démocratie, leur tendre l’autre joue, offrir l’hospitalité, donner la parole et le droit de vote aux anti-démocrates, ce qui est conforme à une certaine essence hyperbolique et plus auto-immunitaire que jamais de la démocratie même

Sans doute certains, les mêmes voulant bâtir toujours plus de prisons, ont tête l’éradication totale de la violence. Voeux pieux. La violence ne s’éradique pas, la démocratie elle-même s’est construite sur la violence, le rejet de l’Ancien Régime au travers de ses deux Révolutions. Par conséquent, nul besoin de Patriot Act, l’auto-immunité de la démocratie sera toujours plus puissante que n’importe quel dispositif juridique. On ne décrète pas la défense de la démocratie, elle s’auto-immunise, s’auto-défend dès qu’elle est en danger.

La démocratie est un projet commun indestructible, toujours à-construire, auquel participe Charlie Hebdo et chacun d’entre nous. Les anti-démocrates seront toujours mis en échec tant que nous sommes et resterons Charlie.

 

3 Responses

  1. bilal says:

    Bonjour.

    Au-delà de la condamnation de cette odieux et lâches , car commençons par cela vu mes origines je m’auto immunise contre tout soupçon et poursuite judiciaire car malheureusement a mainte reprise et dans des conversations j’ai été “obligé “de dire je suis Charlie ( pour des raisons de politique et pas pour des dessins qui ne m’ont nullement choqué et je n’aurais pas souscrit à “Je suis Marine Le Pen “si elle-même avait été l’objet d’un attentat, car je ne me reconnais pas non plus dans sa ligne politique, je suis politique moi pas religieux ) car ce n’est pas anodin non plus cette soumission verbale car la guerre a la terreur a commencé et gare a celui qui a le profit de l’emploi et qui ne souscris pas totalement à l’axe du bien contre le mal car bien plus grave on empêche de nous interroger non sur le drame mais sur la société dans laquelle nous vivons . Je suis de confession musulmane et j’aime la philo, mais mon dieu impossible de discuter en profondeur sur les causes de la société marchande qu’on nous offre celle de la consommation non plus de la culture, mais de la bêtise, je suis en colère également, car je crois que par la culture et également une forte volonté politique que nous pouvons gagner contre l’obscurantisme et la haine de l’autre, et même combattre ses idées sans pour autant d’être d’une violence inouïe.Je sais bien que je rêve et que je porterais après les attentats comme une marque indélébile les méfaits des auteurs car étant maghrebin je serais assimilé à l’horreur et a l’innommable. Je suis devenue un lépreux pour une bonne partie du pays et ma cloche est mon physique. Je trouverais la force de surmonter les remarques imbéciles, les sous-entendus malsains, parfois l’insulte, mais jamais ils ne réussiront à me déshumaniser, car je refuse d’être “la bête” et de servir de gibier à tous ceux qui par manque de raison auront la tentation macabre de se donner une raison d’exister à défaut d’avoir l’intelligence de ne pas sombrer dans la plus crasse et ignorante “généralité” et ainsi se couvrir des habits des défenseurs du bien contre le mal. Malheureusement, j’ai perdu foi en l’humanité et je vis reclus plus encore depuis les derniers événements. Je ne crois plus également en la liberté d’opinion qui est un luxe que tout le monde ne peut s’offrir, je ne crois plus au débat, a l’échange, car j’ai appris à mes dépens qu’il ne peut n’y avoir qu’un son de cloche dans une démocratie chrétienne et pas deux.

    PS en espérant que ce message ne m’attira pas d’ennui et que les autorités et le” Gouvernement Fédéral” ne viendront pas sonner à ma porte pour avoir dit ce que je pensais et puis je m’en fous après toute marre de vivre dans la peur, de contrôler ses pensées, d’être le bon gars qui pense bien comme la bonne société le lui a appris.

  2. bilal says:

    Je tiens également a dire que mon fils élève de 4ieme a été violemment pris a parti des lycéens donc beaucoup ont des parents militants FN avec qui il est impossible de discuter, car je ne discute pas avec la haine je la méprise et je nie son existence, elle ne fait pas partie de mon monde ( sa prof lui avait demandé d’aller chercher des livres dans une classe et les élèves en chœur ont répondu ” On ne donne pas de livre au tueur de Charlie” )
    Mon fils que j’ai éduqué moi-même sans l’aide de sa mère est le pur produit de ce que j’appelle le vivre ensemble tout ce qui est racisme, antisémitisme, bêtise, haine, je me suis chargé de l’immuniser contre cette saloperie et vous savez ce qu’a fait mon fils après ce triste épisode ? En rentrant à la maison, il a couché sur le papier tout ce qu’il a ressenti et l’a remis à la directrice, mon dieu que c’est beau et je suis fier de cela, car étant jeune à la maison, j’avais mis dans sa chambre un tableau où il pouvait écrire tout ce qu’il ressentait et ensuite avec son approbation, on n’en parler. J’ai été très fier de sa réaction et ensemble, il nous arrive de discuter de nos journées respectives, de nos craintes, et ensemble, nous abordons tous les sujets (il a 15 ans) et cela jamais vous nous l’enlèverez et nous refuserons de toutes nos forces de nous avilir et de rester “le soumis” ou “l’indigène” qui applaudira à chaque discours, c’est notre liberté et nous la défendrons également (philosophiquement, cela s’entend en ces temps qui courent mieux vaut être précis ).
    En passant Amnesty international a fait un rapport sur la situation en France depuis les attentats et les mois qui viennent, je crains que d’autre organisation fasse un constat terrible sur la régression des libertés en France et d’autre abus qui mettra ce pays au même rang que la Russie de Poutine ou la Chine, voir la Corée du Nord. En passant des milices comme le Bloc identitaire ou Riposte Laïque n’ont pas hésiter à annoncer la couleur et vu ce qui se passe en Allemagne, c’est toute l’Europe qui dans un triste remake de “l’opération Condor” aiguise ces armes et croyez moi, on va assister a quelque chose de dégueulasse au plan humain et moral et très peu en prenne conscience en France.

  3. bilal says:

    ” Soulevons le voile qui cache les complots ; épions les discours, les gestes, l’esprit de suite de chacun ”

    Ahmed 8 ans auditionnés pendant des heures au commissariat de police de Nice son crime ? apologie de terrorisme . Les propos du gamin son détestable, mais là, c’est la Corée Du Nord.

Leave a Reply