Débouchés en philosophie

Les étudiants en philosophie, souvent réduits à être les parents pauvres de la formation universitaire en sciences humaines, sortent souvent de la fac de philo ne sachant pas trop quoi faire. En réalité, ils ne sont pas si démunis face au marché du travail. Voici donc un panorama des métiers à considérer. Vous constaterez que les débouchés sont l'infini des possibles après un cursus de philo :

Vos atouts après la philosophie :

La philosophie développe un bon nombre de qualités recherchées par les employeurs et le marché du travail en général. Sachez valoriser ce que vos études vous ont apportées :

  • l'esprit analytique
  • le sens de la synthèse
  • l'aisance face aux situations complexes
  • une bonne écriture
  • la rigueur intellectuelle
  • le sens de l'effort (ceux qui ont lu, un jour, Hegel ou Heidegger, sauront ce que cela signifie…)

Débouchés et métiers possibles :

La palette de métiers envisageables, auxquels on ne pense pas forcément, est très longue :

  • Métiers de l'écriture : journalisme, traduction, interprétariat, …
  • Métiers du conseil : consultant, coach, …
  • Métiers de la fonction publique : professeur, attaché territorial, …
  • Métiers de la communication : relations publiques, communication de crise, lobbyiste, …
  • Métiers de la finance : analyste, statistique, …

Conseils pour la recherche d'emploi : Oublier la philosophie

  • complétez votre cursus théorique par une formation professionnalisante
  • dans vos CV et lettres de motivation, ne rentrez pas dans les détails de votre cursus (n'indiquez que le dernier diplôme obtenu), ni que vous avez passé/échoué les concours de la fonction publique comme le CAPES ou l'agrégation.
  • indiquez vos mentions le cas échéant
Join the Conversation

15 Comments

    1. says: David Devi's

      Les réseaux sociaux ont permis aux États d’éteindre toute volonté de révolution sociale, de l’attirance au luxe à la perversion des mœurs !

  1. says: Jane

    Bonjour, j’adorerais faire des études de philosophie afin de devenir professeure à l’université plus tard. Malheureusement, je n’ai aucune idée de comment y arriver… Quelqu’un saurait-il m’éclairer?

    1. says: fella

      Moi j’ai eu mon bac philosophie mais pas en france en algérie et maintenant je suis entrain d’étudier le droit mais la philosophie je l’ai vraiment adorée

  2. says: Clara

    Bonjour,
    Tu devras évidemment faire des études de philosophie, mais il te faudra aller jusqu’au doctorat. Heureusement tu pourras passer l’examen dès la fin de ton master (bac +5 donc) et commencer à travailler comme professeure de TD (travaux dirigés). Ça te permettra d’avoir un revenu et de commencer à te former au métier d’enseignante en même temps.
    Bon courage, j’espère que tu réussiras !

    1. says: Pita

      Certains docteurs en philosophie sont condamnes a une reconversión professionnelle dans le domaine de l’enseignement primaire ou secondaire, voire dans des administrations ou ils exercent dans des fonctions de categorie B pour lesquelles un simple bac suffit… Quel gachis de consacrer huit annees d’etude pour en arriver la!!!

  3. says: Julie

    Bonjour, je daigne depuis maintenant quelques temps à entamer un bachelier en philosophie. Cependant, un problème se pose… En effet, en terme de débouchées, je ne retrouve pas vraiment mes valeurs dans les métiers énoncés. Philosophe était le métier qui me correspondait vraiment. Malheureusement, je ne vois pas bien comment je pourrais exercer ce métier tout en ayant une vie « confortable ».
    Si quelqu’un semble avoir une réponse qui pourrait m’aider, n’hésitez pas à m’écrire.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.