L’objectivation chez Schopenhauer

Pour le penseur du Monde comme volonté et comme représentation, l’objectivation est le processus par lequel la conscience transforme ses impressions subjectives et ses sensations en objets extériorisés.

Schopenhauer définit ce concept comme suit :

Par objectivation, j’entends l’action de se représenter dans le monde réel des corps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.