Citations sur les femmes

Femmes en philosophie

La femme, objet de haine et d'adoration

Il est difficile de parler des femmes en philosophie, et de leur vision par les penseurs, sans être accusé d'emblée de sexisme. Nous prenons ce risque …

La femme est un objet de réflexion chez nombre de philosophes comme en témoignent les citations ci-dessous : Socrate la reléguait au rang purement domestique, Schopenhauer lui vouait une haine féroce, Nietzsche la considérait comme l'agent de la chute masculine, Freud la considérait comme une énigme (le fameux “continent noir”), Kierkegaard a fait d'elle le pierre d'angle de sa philosophie (stade éthique, don juanisme), Stendhal l'a vénéré, tout comme Proust. Chez les philosophes contemporains, la problématique féminine s'est déplacée sur le terrain des droits politiques notamment et des gender studies. Bref, la femme peut être thématisée comme un sujet à part entière de la réflexion philosophique.

En témoignent les citations philosophiques sur les femmes que nous avons rassemblées, notamment sur les rapports hommes/femmes, la féminité.

Les philosophes et les femmes :

Socrate : Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’homme.

Thomas d'Aquin : La femme est un être occasionnel et accidentel

La Rochefoucauld : L’enfer des femmes, c’est la vieillesse

Kant : Par le mariage la femme devient libre, par lui, l’homme perd sa liberté

Diderot : Il n’y a que les femmes qui sachent aimer; les hommes n’y entendent rien

La Bruyère : Les femmes vont plus loin en amour que la plupart des hommes ; mais les hommes l’emportent sur elles en amitié

Schopenhauer : Les femmes se partagent en femmes trompées et en femmes trompeuses

Nietzsche : On ne fonde pas le mariage sur « l’amour », on le fonde sur l’instinct de l’espèce, sur l’instinct de propriété (la femme et les enfants étant des propriétés), sur l’instinct de la domination qui sans cesse s’organise dans la famille en petite souveraineté

Nietzsche : Ce qu’on fait par amour s’accomplit toujours par-delà le bien et le mal

Lord Byron : Dans la première passion, la femme aime son amant; dans toutes les autres, tout ce qu’elle aime, c’est l’amour

Kierkegaard : A chaque femme correspond un séducteur. Son bonheur, ce n’est que de le rencontrer

Kierkegaard : L’important n’est pas d’être le premier amant d’une femme, mais le dernier

Hugo : Une moitié de l’espèce humaine est hors de l’égalité, il faut l’y faire rentrer : donner pour contrepoids au droit de l’homme le droit de la femme

Zola : On n’aime bien que les femmes qu’on n’a pas eues

Balzac : La femme est une lyre qui ne livre ses secrets qu’à celui qui sait en jouer

Stendhal : Une femme n’est puissante que par le degré de malheur dont elle peut punir son amant

Proust : L’amour devient immense, nous ne songeons pas combien la femme réelle y tient peu de place

Freud : Après trente ans passés à étudier la psychologie féminine, je n’ai toujours pas trouvé de réponse à la grande question: Que veulent-elles au juste?

Gandhi : Appeler les femmes “le sexe faible” est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes

De Beauvoir : On ne naît pas femme, on le devient (explication de la citation)

De Beauvoir : Les femmes se forgent à elles-mêmes les chaînes dont l’homme ne souhaite pas les charger

Woody Allen : L’amour non partagé est le seul qui dure : il ne vous quitte jamais

 

Join the Conversation

7 Comments

  1. says: Gonzales Marilyne

    Selon les philosophes, la citation change mais ces aussi à cause de leur société et l’époque qui les faits changés de points de vus envers la femme.

  2. Ping : La Guerre du Feu (Analyse)
  3. says: sanou-oulé

    Non mon cher les philosophes sont pas contre le femme si t’as parlé que l’époque est changé les femmes eux même sont des époques le camelion.

  4. says: Séraphin MALO

    N’oublions pas: ” la femme est l’avenir de l’homme” . Entendons le comme l’avenir de l’ humanité, et cela parait assez juste si l’on se réfère à l’évolution dans certains états européens, mais cela devient de moins en moins évident dans d’autres continents et sous d’ autres cultures. C’est curieux ce monde qui avance en crabe, mais comme un crabe ivre en fait. Pourtant on pouvait penser qu’une certaine universalité se mettait en place dans les années 1980/2000 avec des “révolutions” culturelles un peu partout qui semblaient tracer une sorte de voie vers un monde plus égalitaire, plus respectueux de tous, et surtout frappé au coin d’une amélioration de la condition féminine y compris dans des pays où elle partait de très loin!!! Mais voilà l’universalité de cette noble cause a été laminée notamment par l’exacerbation religieuse ,et les premiers effets dévastateurs du changement climatique précipitant encore plus les pays les plus faibles dans l’extrême pauvreté.

  5. says: Zakari yaou Tahirou Insa

    C’est difficile de parler des femmes en philosophie, et de leur vision par les penseurs, sans être accusé d’emblée de sexisme.

  6. says: M.D. HYSSE L'ANCIEN

    les femmes sont les plus grandes armes qui existent dans le monde. les bombes atomiques ne valent rien comparé à une femme

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.