Confession d’un enfant du Siècle (Musset)

La Confession d’un enfant du siècle est le seul roman écrit par Alfred de Musset, dramartuge et poète français du XIXème siècle.

Ce roman relate la tumultueuse histoire de Musset et Sand, qui ont eu une passion orageuse et dévastatrice. Sand, plus tard, livrera sa propre version de leur relation dans Elle et Lui, bien évidemment à son propre avantage.

Analyse de la Confession de Musset

Au-delà de l’aspect biographique et au travers des espoirs, des désillusions, des jalousies maladives, des accès de violence du naratteur, cette confession est un livre à thèse sur le romantisme, considéré comme la maladie du siècle, causant la perte de la génération. Cette génération est née sur le déclin de l’Empire construit par Napoléon et vit ce déclin comme le sien. Désespérée, cette génération perdue ne peut plus se conforter dans la religion, détruite par les Lumières. Elle n’a donc plus ni les séductions de la gloire napoléonienne, ni les promesses du salut :

« le principe de mort descendit froidement et sans secousse de la tête aux entrailles. Au lieu d’avoir l’enthousiasme du mal nous n’eûmes que l’abnégation du bien ; au lieu du désespoir, l’insensibilité »

La confession est aussi un roman sur la jeunesse, l’âge des illusions et des désespoirs fatals liés à l’apprentissage de la vie. La jeunesse selon De Musset est marquée par le refus du passé, l’incertitude de l’avenir et le dégoût du présent. Musset présente une vision très noire de la nature humaine, malheureuse par vocation et méchante par essence :

« Les mœurs des étudiants et des artistes, ces mœurs si libres, si belles, si pleines de jeunesse, se ressentirent du changement universel. Les hommes, en se séparant des femmes, avaient chuchoté un mot qui blesse à mort : le mépris ; ils s’étaient jetés dans le vin et dans les courtisanes. Les étudiants et les artistes s’y jetèrent aussi ; l’amour était traité comme la gloire et la religion ; c’était une illusion ancienne »

Voir aussi les citations de Musset.

You may also like...

2 Responses

  1. 04/01/2012

    […] 1. Confession d’un enfant du siècle – Alfred de Musset […]

  2. 21/01/2013

    […] vie est à l’aune de son œuvre, comme en témoigne ses Confessions d’un enfant du siècle, dans lequel il relate son histoire ténébreuse avec Georges […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *