Citations d’Alfred de Musset

citations musset

Quelques phrases célèbres d’Alfred de Musset, homme de théàtre français

Alfred de Musset est l’un des poètes français les plus connus. Dramaturge, poète, auteur et romancier, Musset représente le romantisme exalté. Musset a en effet les affres du cœur et les tourments de la passion au travers Lorenzaccio, On ne badine pas avec l’amour ou encore La nuit de Mai. Éternel amoureux et éternel déçu, Musset présente une vision très douloureuse de l’amour, où la femme aimée est toujours cupide et perfide. Une vie réussie selon Musset ne peut venir que d’une existence passionnée, qui fera connaître les plus grands bonheurs et les plus grands malheurs en même temps. La passion est le fond de l’existence.

Sa vie est à l’aune de son œuvre, comme en témoigne sa Confession d’un enfant du siècle, dans lequel il relate son histoire ténébreuse avec Georges Sand.

Voici quelques citations pour vous donner un aperçu de sa pensée :

Citations de Musset sur l’amour et les femmes :

– La vie est un sommeil, l’amour en est le rêve, Et vous aurez vécu, si vous avez aimé

– Une femme est comme votre ombre, courez après, elle vous fuit ; fuyez-la, elle vous court après !

– L’homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert

– Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s’abandonne à un amour sans espoir

– On peut avoir le dernier mot avec une femme, à la condition que ce soit oui

– Tous les amours ne se ressemblent pas. Toutes les maîtresses se ressemblent

– Après avoir souffert, il faut souffrir encore ; Il faut aimer sans cesse, après avoir aimé

Musset et la passion :

– Ne pouvant se corriger de sa folie, il tentait de lui donner l’apparence de la raison

– Il est doux de se croire malheureux, quand on n’est que vide et ennuyé

– C’est que la sagesse est un travail, et que pour être seulement raisonnable, il faut se donner beaucoup de mal, tandis que pour faire des sottises, il n’y a qu’à se laisser aller

– Les deux grands secrets du bonheur : le plaisir et l’oubli

– Nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert

Musset et l’art :

– Les grands artistes n’ont pas de patrie

– Un peuple malheureux fait les grands artistes

– On naît poète, on devient prosateur

Musset et la subjectivité :

– Dis-moi un peu d’où vient cette manie de n’être jamais ce qu’on est ?

– Tout le réel pour moi n’est qu’une fiction.

You may also like...

1 Response

  1. Serge BASUKU says:

    c’est bien mais quant à la véracité de ces citations je me reserve car il ya lieu de discuter la dessus

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *