Le scepticisme en philosophie

Du grec ‘skepis’ qui signifie vision, le sceptique est celui qui se contente de voir et refuse de “jeger”, donc d’affirmer ou de nier l’existence d’objets correspondant à ses représentations.

Plus généralement, le scepticisme est l’état de celui qui doute. Il s’agit d’une doctrine qui refuse d’affirmer ou de nier, donc de se prononcer, surtout en matière métaphysique.

Hegel a distingué deux types de scepticisme :

  • le scepticisme antique (Pyrrhon) : celui qui doute de la réalité du monde extérieur
  • le scepticisme moderne (positivisme, scientisme) : celui qui croit que ses sens, et affirme que seul le monde matériel est réel. Le sceptique moderne doute de l’existence de Dieu.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.