Machiavel est-il machiavélique ?

Non.

Le machiavélisme, si on le définit comme une politique fondée sur la cruauté et le cynisme, une incarnation du Mal, est étranger aux textes de Machiavel. Les politiques utilisent ainsi ce terme en forme d’insulte, pensant ainsi décribiliser leur adversaire.

En réalité, l’injustice faite à la philosophie de Machiavel est grande : Le Prince est fondée sur le pragmatisme. Le Prince, en tant qu’acteur principal de la vie politique, peut contourner les règles, faire le mal si c’est nécessaire, il doit s’adapter aux circonstances environnantes (la fameuse “fortuna”).

Il faut donc parler de philosophie machiavélienne, et non de machiavélisme.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.