Courants de la philosophie


[Téléchargez l'application La-Philosophie sur Google Play]


De l’Idéalisme à l’existentialisme : liste des grands courants de philosophie

Afin de vous donner un approche plus transversale de la philosophie, voici une liste des grands courants philosophiques et des principales écoles de pensées. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un auteur peut très bien appartenir à plusieurs courants (exemple : Sartre est existentialiste, phénoménologue, marxiste et individualiste). Voici donc l’essentiel des principales écoles de philosophie et une définition de chaque courant philosophique (existentialisme, idéalisme, empirisme, …) :

Courants de pensée généraux :

– Empirisme : Doctrine selon laquelle toute connaissance découle de l’expérience.

Voir la philosophie de Hume ou celle de Locke

– Rationalisme : Théorie qui affirme que l’esprit humain possède des principes ou des connaissances a priori, indépendants de l’expérience

Voir la philosophie de Descartes

– Idéalisme : Doctrine philosophique qui nie l’existence du monde extérieur, et réduit celui-ci aux représentations de la subjectivité. Autrement, les idéalistes pensent que le monde n’existe pas sans sujet pour le penser.

Voir les philosophies de PlatonKantHegelFichte,

– Positivisme : Le principe du positivisme est de réfuter à l’homme tout sens métaphysique, s’attachant ainsi aux sciences objectives, à la recherche de lois.

Voir la philosophie d’Auguste Comte

– Stoïcisme : Le stoïcisme est à la fois une théorie de l’univers et une morale. La sagesse stoïcienne se définit comme une connaissance du Cosmos.

Voir la philosophie de CicéronEpictèteMarc-AurèleSénèque, Sextus Empiricus, Zénon

– Structuralisme : Il existe, pour le structuralisme, des structures pour toutes les activités sociales, permettant de les expliquer. Il faut donc dépasser les faits empiriques.

Voir la philosophie de Lévi-Strauss

Phénoménologie : Etude descriptive d’un ensemble de phénomènes. La phénoménologie procède d’une critique de la métaphysique classique (empirisme et idéalisme à la fois), dans une volonté de retour au concret. La phénoménologie se définit comme une science rigoureuse des essences.

Voir les philosophies de Husserl, Merleau-PontySartreHeidegger

Matérialisme : La théorie matérialiste est une doctrine ontologique selon laquelle il n’existe pas d’autre substance que la matière. Il rejette en général l’existence de Dieu, de l’âme, de l’au-delà. La conscience ne serait qu’un phénomène second, à rattacher à la matière.

Voir les philosophies d’Epicure ou de Marx

Existentialisme : L’existentialisme est une philosophie de l’homme (et non une philosophie des idées). C’est une philosophie de l’existence qui réfute l’antériorité de l’essence. L’existentialisme considère l’homme comme une auto-production libre, seul dans un univers sans Dieu. La philosophie existentielle cherche la signification métaphysique de l’homme.

Voir les philosophies de PascalKierkegaardSartreCamusHeidegger.

Scepticisme : Le scepticisme est une position de refus. Refus de statuer sur l’existence des objets. Le jugement est suspendu, le doute permanent.

Voir les philosophies de Diogène Laërce, Hume ou Berkeley

Cynisme : Le cynisme est avant tout une doctrine morale, qui consiste à rejeter les conventions sociales et morales communément admises. La vie cynique doit être fondée sur une vertu très ascétique.

Voir la philosophie de Diogène

Romantisme : Exaltation du sentiment de la nature. Les romantiques décrivent  la nostalgie comme l’attitude authentique de la conscience humaine, et fondent la théorie de la nature comme médiatrice entre l’homme et la divinité, la nation comme source d’accès au religieux. Il s’agit aussi de réhabiliter les sentiments, la liberté.

Voir les philosophies de Hegel, Schelling, ou Fichte

Courants de philosophie politique :

Communisme : Doctrine sociale préconisant la mise en commun de tous les biens et l’absence de propriété privée, visant la libération de l’homme et la fin de l’exploitation (déperissement de l’Etat)

Voir les philosophies de Platon, Marx/Engels, Fourier

Socialisme : Chez Marx, le socialisme est l’état intermédiaire de l’Etat (entre le capitalisme et le communisme), étape caractérisée par la dictature du prolétariat. Le socialisme subordonne l’intérêt des individus à l’intérêt commun.

Voir la philosophie de Proudhon

Libéralisme : le versant économique du libéralisme affirme que l’Etat doit s’effacer au profit du marché, tandis que le versant politique met au coeur de la société le principe de la liberté, L’Etat devant protéger la liberté individuelle.

Voir les philosophies de RawlsLockeMontesquieu

Libertarianisme : Doctrine des libéraux radicaux qui prône la disparition de l’État en tant que système fondé sur la coercition, au profit d’une coopération libre entre les individus.

Voir la philosophie de Nozick

Contractualisme : Théorie politique selon laquelle les individus doivent sortir de l’état de nature, abandonner leurs droits naturels, pour s’associer dans la liberté et l’égalité (versant démocratique chez Rousseau, Locke ou Kant, versant absolutiste chez Hobbes)

Voir les philosophies de RousseauKantHobbesSpinozaLocke

Anarchisme : L’anarchisme se caractérise comme le refus de tout pouvoir ou de toute autorité, la seule valeur étant l’individu et ses propres valeurs

Voir les philosophies de Bakounine ou Nietzsche

Humanisme L’humanisme fait de l’homme l’unique source de valeurs

Voir la philosophie de Sartre

Féminisme Le féminisme est un courant philosophique qui vise l’émancipation totale des femmes, tant sur le plan politique que sociétal

Voir la philosophie de De Beauvoir

Utilitarisme : Doctrine qui considère l’utile comme ce qui peut apporter l’agréable. La vie humaine doit être fondée sur une arithmétique des plaisirs

Voir la philosophie de Bentham, Stuart Mill ou de More

26 Responses

  1. oim says:

    Ranger Nietzsche dans les anarchistes est une absurdité… Nietzsche critique les anarchistes et les socialistes, d’ailleurs pour lui ces deux termes sont synonymes, et ne sont pas très éloignés de la morale chrétienne.
    “L’anarchisme se caractérise comme le refus de tout pouvoir” dites-vous : justement Nietzsche ne refuse pas le pouvoir, il veut juste l’enlever aux faibles et le rendre aux “vrais” forts. Sur ce point politique, Nietzsche n’est pas très éloigné de Platon et de sa République (Nietzsche met cependant certains artistes en haut de la hiérarchie, avec les philosophes).
    Stirner correspondrait mieux à votre définition de l’anarchisme.

  2. NDEKEM HENRY MARTIAL says:

    Merci a tout ceux qui s’evertu le long des jours et des nuits a faire des publication sur la connaissance philosophique merci aussi a ceux qui sont instantanement entrai n de faire des recherche pour nous satisfaire. une seule demande de ma part est que vous puissiez creer un site de cours en ligne ou sil existe deja veuillez me le donner ùerci

  3. M’inscris sur ce site

  4. faby says:

    Ce sont les voix de la pensée mondial.

  5. Abdourahman mal sali says:

    merci de ces informations philosophique. Ça me permet de batir un bon devoir philosophique.

  6. rémy rodriguez says:

    Bonjour à tous les habitants de la terre, qui regorge de bassins de cultures différents et donc aussi de philosophies différentes.
    La philosophie n’est pas qu’occidentale. Les grands mouvements philosophiques cités ne sont qu’une petite partie de ce que l’humanité offre.
    Se réduire à ceci, c’est se fermer à la pensée des autres en se gargarisant de savoir incomplet. Très, trop peu d’humilité chez les philosophes auto-déclarés.
    La pensée du moyen-orient, des différentes Afriques noires, des provinces de Chine, des iles du Japon, des steppes Mongoles, des plaines d’Amérique du Nord, des bushmen aborigènes, etc… sont autant de courants de pensées que d’humanités. (Et je ne parle que ce que j’ai eu le temps d’étudier un petit peu)
    Pour comprendre l’autre il ne faut pas le regarder avec son prisme, mais avec le sien, sinon nous ne faisons que cataloguer les gens dans nos cases en étant persuadé d’être dans la vérité.

  7. Alain Djarsoumna says:

    Merci pour l’attention que vous nous accordez en mettant à notre disposition toutes ces connaissances en philosophie. C’est bien détaillé et ça facilite ainsi un bon devoir.

  8. Valéry says:

    Super site pour enrichir le cerveau
    J’aime

  9. Djemson Charles says:

    suis abord

  10. Ababacar Diop says:

    Excellent

  11. Franck Diao says:

    Très propre.

  12. amog says:

    Exellent

  13. Gédéon says:

    Merci les tête, vous étés vraiment au fondement du monde des humains

  14. c’est très bon ça!

  15. Good! Merci à toutes et à tous

  16. Elie Willy says:

    tres excellent.tres detaillé.c’est vrmt super.bravo!!allez d lavant et merci du grd sout1 q vs ns accorde.

  17. Anonymous says:

    Merci vraiment pour ce site mise à jour pour aider les élèves et étudiants aussi

  18. Anonymous says:

    merci

  19. casseus says:

    La liste n’est pas exhaustive car il y a certains points qu’on n’a pas ajouté tels que le fondamentalistes et Derrida Arendt et autres font partie de quelles écoles philosophiques?

  20. La liste n’est pas exhaustive car il y a certains points qu’on n’a pas ajouté tels que le fondamentalistes et Derrida Arendt et les philosophes chrétiens et autres font partie de quelles écoles philosophiques?

  21. oulimata says:

    Oh c clair c b1 exiplé et détaillé en plus ds la lecteur on se sent dedans on comprend mieux et sera d b1 connaitre ls mouvements afin d mieux cerner chacun d avec leur propre ideogie philosophique qu’ils incarnent

  22. carmels says:

    Tout ces courants philosophiques nous permet de ce situer

  23. benito tiogona soro says:

    ok ce n’est pas mal,j’apprecie.

  24. Jacques Kulimushi says:

    Grandement merci pour ses connaissances misée à notre disposition comme chercheur en cet domaine qui est la philosophie.

  25. kenfack reine says:

    je trouve ça très bien.merci ça m’aide beaucoup.

  26. Harriste Tony Adia says:

    merci de m’avoir enrichir d’idées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.