Rawls et le Voile d’Ignorance

Qu’est-ce que le voile d’ignorance chez Rawls ?

John Rawls, dans la Théorie de la Justice, son ouvrage majeur de philosophie politique, pose la question suivante : comment s’assurer que la justice sociale et économique soit garantie dans les sociétés modernes ? Sa réponse est assez simple : il faut que les défavorisés soient le plus favorisés  possible. Rawls affirme qu’une société juste doit être équitable (égalité de traitement et de considération), et non égalitaire (égalité des conditions de vie, égalitarisme pur).

Pour fonder cette société, Rawls fait appel à une expérience de pensée, une situation théorique dite du « voile d’ignorance ».

Des sujets, vivant hors de la communauté, se décident de faire société. Quels principes de principe gouvernera leur société ? Pour que ces principes soient justes pour tous les membres, il faut qu’ils ignorent leur situation future dans cette société (riche/pauvre, …), ainsi ils feront en sorte que les mal lotis, qu’ils peuvent tous être, soit malgré tous dans la meilleure situation possible.

Le voile d’ignorance est donc cette expérience philosophique qui permet de fonder une société juste.

You may also like...

3 Responses

  1. firdstdanse says:

    Qu'(en est t il de la discrimination positive ? sa y ressemble non ?

  2. Novice says:

    C’est en effet en partie de la discrimination positive. Cela correspond à la deuxième condition de l’expérience de pensée de Rawls.
    Il ne faut pas, toutefois, oublier le premier principe de cette expérience de pensée, qui est profondément égalitaire: tous les hommes partent avec une égalité parfaite en terme de droits.
    Ces deux principes ajoutés au “voile d’ignorance” font que les hommes choisiront de créer une société juste et équitable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *