Descartes est-il sceptique ?

Oui et non.

Oui, car il doute.

Non, car son doute est provisoire et volontaire (doute méthodique). Le doute sceptique est permanent.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.