La Philosophie Politique

PHILOSOPHIE POLITIQUE

Une définition de la philosophie politique:

La philosophie politique est l’étude de l’organisation sociale et de la nature de l’homme.

Un philosophe politique réfléchit aux questions suivantes :

  • Quelle est la forme idéale de gouvernement? Est-ce l’aristocratie, la monarchie, la théocratie, la démocratie, un mélange des différents systèmes, ou encore le gouvernement de tous (anarchie) ?
  • Quel est le meilleur système économique ? Le système capitaliste, socialiste, ou un mélange des deux ?
  • Comment les hommes vivaient-ils avant l’avènement de l’Etat ? L’état de nature peut-il être considéré comme un paradis pré-politique ?
  • Comment guérir la société de ses maux ? Par  la religion et la spiritualité ? La sagesse ? L’absence de lois et de règles ? Selon quels critères une société peut-elle être jugée bonne ? Par sa richesse ? Par la manière dont elle traite ses membres les plus pauvres ? 

Les principaux Philosophes Politiques :

Dans les premiers temps, la philosophie politique n’était qu’une branche de la philosophie, pratiquée par des philosophes touche-à-tout (Platon, Aristote) avant de se spécialiser à l’époque moderne (Machiavel, Montesquieu, Rawls, …) :

- Platon : Platon est le premier philosophe politique. La quasi-intégralité de ses dialogues ont une dimension politique. Citons notamment La République et Les Lois comme des ouvrages politiques de références chez Platon.

- Aristote : La politique est au coeur de la pensée d’Aristote. La Politique et lEthique à Nicomaque placent la politique au coeur de la société. Aristote assigne à la politique le rôle de rendre heureux les citoyens.

- Saint-Tomas : Dieu fait son entrée en politique avec Thomas d’Aquin. Il défend un régime théocratique, une monarchie de droit divin. La Somme contre les gentils expose la plupart des thèses politique du thomisme.

- Machiavel : Le Prince de Machiavel représente un apport énorme à la philosophie politique. La modernité politique est inventée par Machiavel en ce qu’il sépare Dieu de la politique, et y introduit le réalisme.

- Hobbes : Ce philosophe anglais a inventé la notion de souveraineté dans le Léviathan. Il a aussi conceptualisé le contrat social, accord entre les membres pour abandonner une partie de leur volonté, en échange de leur sécurité.

- Locke : Autre philosophe anglais, fondateur du libéralisme politique. Selon John Locke, dont nous avons compilé les citations majeures, les Etats modernes devaient être fondés sur le droit, et non l’arbitraire ou la force Son ouvrage politique est le Traité du Gouvernement Civil.

- Montesquieu : Montesquieu est la penseur de la modération du pouvoir, fondée sur la séparation des pouvoirs. Son ouvrage L’esprit des Lois a inventé la division tripartite entre l’exécutif, le judiciaire et le législatif. “Partout, le pouvoir doit arrêter le pouvoir” peut résumer sa pensée politique.

- Rousseau : Contractualiste, Rousseau est un descendant de Hobbes. Dans le Contrat Social, il inventa le concept de volonté générale pour en faire la pierre de touche de la démocratie (démocratie directe).

- Kant : Sa pensée politique est orientée sur la question de la paix et du rapport entre Etats. Voulant sortir les Etats de la guerre de tous contre tous, son projet de paix perpétuel, utopie politique, a inspirée la tradition du cosmopolitisme.

- Marx : Marx a une philosophie fondée sur la dénonciation de l’Etat moderne comme instrument de domination des classes possédantes sur les classes prolétaires. Sa pensée politique vise à supprimer toutes formes d’inégalités (socialisme et communisme) et est un guide pour la révolution des peuples contre les classes dirigeantes.

- Bakounine : penseur de l’anarchisme.

- Rawls : Rawls est le penseur de la social-démocratie. Il a cherché, dans la Théorie de la Justice, à concilier le libéralisme de nos sociétés avec la justice, à rendre compatibles efficacité économique et justice sociale

- Habermas : Penseur marxiste en début de carrière puis libéral en fin de carrière. Sa théorie de l’espace public est une des plus grandes contributions contemporaines à la philosophie politique.

 

Nos cours de philosophie politique :

Définition : La Politique

 Politique : quelle définition philosophique ? La politique en philosophie est une notion centrale. Elle provient du grec “polis”, la Cité, et “techné”, la Science : la politique se définit comme une science du gouvernement de la cité.r…

Espace public et démocratie : La philosophie d’Habermas

« Réponse à la question : qu’est-ce que les Lumières ? »: L’acte de naissance de l’espace public moderne La notion d’ « espace public » a été employée pour la première fois par Habermas dans sa thèse, publiée en 1960, intitulée L’espace public…

La théorie du complot : une idéologie politique (sur Debord)

On lit ici et là de plus en plus de papiers conspirationnistes, d’auteurs dénonçant la mainmise des politiques sur les médias, la version “officielle” du 11 septembre, la désinformation sur le conflit irakien, le nucléaire iranien, …

Qu’est-ce qu’être démocrate ?

 Nous publions le texte très intéressant d’une étudiante en Master de Science Politique à Paris 8, Amélie Pinset, sur la question épineuse suivante : Qu’est-ce qu’être démocrate ? …

La Guerre

La guerre est une question philosophique majeure car elle pose d’importantes questions sur la nature humaine, les relations intersubjectives, et fait intervenir de nombreuses branches de la philosophie …

L’Etat détient le monopole de la violence légitime – Weber

Dans le Savant et le Politique, Max Weber forge le concept politique de violence légitime. Weber définit en effet l’Etat comme l’institution détenant le monopole de l’usage légitime de la force physique…

Secret et Politique

 Le secret ruine-t-il la démocratie ? La question des services secrets Chaque élection, chaque affaire politique (pensons à l’affaire Karachi récemment, ou à Mazarine il y 20 ans) …